Politique économique

La notion d'anticipation

La notion d’anticipation est le concept de base pour comprendre le fonctionnement des marchés financiers. Le choix des investisseurs ou des spéculateurs se basent sur la manière dont ils voient l’avenir. Des spéculateurs détenant des euros qui envisagent une baisse de celui-ci au profit du dollar vont vendre leurs euros contre des dollars et revendre ensuite leurs dollars quand celui-ci se sera apprécié au détriment de l’euro. Ce genre de comportement a une autre conséquence beaucoup plus grave, celle d’accélérer, dans notre cas la baisse de l’euro. En effet, en vendant leurs euros, l’offre d’euros a augmenté ainsi que la demande de dollar, entrainant par le jeu de l’offre et de la demande une dépréciation de l’euro et une appréciation du dollar. On parle alors d’anticipation « auto réalisatrice ». Dans cet exemple, on voit le danger que peuvent représenter les anticipations en modifiant artificiellement des variables macroéconomiques comme les taux d’intérêts ou les taux de changes indépendamment de toute réalité économique. On peut parler d’une certaine façon de diktat des marchés financiers. Parfois, pour contrecarrer ce genre de déviances, les banques centrales se trouvent dans l’obligation d’intervenir directement sur les marchés en achetant ou en vendant des unités monétaires.